SMX Paris 2014 : site mobile et SEO - les erreurs à ne pas commettre

Ecrit par:
16-06-2014

Conférence SMX Paris

Speakers : Zineb AIT BAHAJJI - Google, Rebecca Bimbaum - Google, Aymeric Bouillat - Résoneo

Zineb AIT BAHAJJI, Google

Le responsive Web design :

  • Ne pas bloquer les fichiers JS et CSS car sinon le moteur ne pourra pas accéder à la version mobile.
  • Permet de mieux comprendre le contexte smartphone friendly

Dynamic Serving :

  • Exemple de bonne pratique : Leroy Merlin
  • Problèmes de gestion de contenus : 2 "sites" différents mais la structure des urls reste la même

Différentes Urls :

  • Les sites éditos LePoint (par ex)
  • Demande beaucoup de gestion.

Ce qui détermine le choix :

  • Utilisateurs
  • Ressources (humaines)
  • Stratégie (le mobile est il important ?)

La cible Google :

  • Temps de chargement < 1 seconde
  • Outil Google : Page speed insight

Pensez au remplissage automatique des formulaires sur mobile !

Redirections sur smartphones : Google a mis en place aux US un message qui indique aux utilisateurs que le site a mis en place une redirection d'une page de contenus profond vers la homepage.

L'invitation est la suivante : soit continuer quand même, soit lire une info ... (Aie ! Que c'est pénalisant pour le site ! ).

Fort à parier que ce message arrivera sous peu en France ! On nous fait observer que le responsive Web design n'est pas nécessairement lent. En l'occurrence, il faut avoir un soin particulier sur les images qui sont le problème le plus récurrent.

SMX Paris 2014

Rebecca Bimbaum, Google

Focus sur l'indexation intra application dans les moteurs de recherche. Un des premiers à avoir mis en place ce concept est L'équipe.fr (en cours de déploiement). Le NY Times a pu observer un revenu de +125% de Revenu/mille.

Truth about mobile SEO

Aymeric Bouillat, Résoneo

Il n'y a pas de meilleure solution entre les possibilités (RWD, APP, Version Mobile) Le RWD (responsive) étude de Tribilis.com sur 155 sites, moins de 21% d'entre eux chargent en moins de 4 secondes. Le problème des images subsiste !

  • RESS, l'alternative ?
  • Lazy loading ? On ne charge que ce qui se charge à l'écran. Mais si on utilise le Lazy loading, il faut un snapshot de tout le site pour donner à Google une vue de l'ensemble du site.

Dynamic Serving : Attention aux dommages collatéraux, il y aura un problème de mise en cache (il y aura des milliers de pages en cache pour 1 seule url) => il faudra normaliser les user agent pour avoir 1 page mobile, 1 page tablette et 1 page desktop.

Site mobile dédié :

  • Attention aux boucles de redirections intempestives.
  • Si un utilisateur veut voir la version desktop sur mobile !
  • Erreur fréquente : ne pas rediriger l'internaute sur la Home page ! Préférer la redirection vers la page version desktop (au moins l'internaute aura accès au contenu)

Les pop up qui proposent l'installation d'une application : mémoriser le choix de l'internaute (plutôt que de lui proposer sans cesse de télécharger l'application) et cibler les invitations au téléchargement (par exemple, les utilisateurs récurrents), voir la pop up originale de minutebuzz.

Futur du web mobile :

  • Orientation/inclinaison du device
  • Connexion Wifi /
  • Luminosité
  • vitesse de déplacement (voiture ou à pied)

Sur une même requête à niveau de qualité égal, la page du concurrent qui chargera la plus rapidement sera priorisée : affirmation confirmée par Google

Ecrit par :