ITP 2.0 sur Safari : quels impacts ?

Mathilde Lett
11-09-2018

Safari l’a annoncé le 04 juin dernier, l’Intelligent Tracking Prevention 2.0 (ou ITP 2.0) est sur les rails. À quoi correspond cette mise à jour et quel est l’impact de l’ITP 2.0 sur votre tracking ?

Qu’est-ce que l’ITP 2.0 ?

Avec le RGPD et le projet du règlement ePrivacy entre autres, une chose est sûre : la protection des données des internautes est au cœur des problématiques ces deniers mois. C’est en ce sens qu’Apple a annoncé la mise à jour de son navigateur Safari en y intégrant le système Intelligent Tracking Prevention 2.0

Les impacts de l’Intelligent Tracking Prevention 2.0 


Après l’ITP 1.0 sortie en septembre 2017, cette mise à jour, applique une tolérance zéro concernant la gestion des cookies.

Les impacts de l’ITP 2018 sont : 

  • La suppression de la fenêtre de 24h qui permettait d’utiliser les cookies des utilisateurs venus sur votre site depuis Safari : 
    • Impossibilité de recibler ces internautes 
    • Impossibilité de tracker les conversions réalisées par un autre canal, après un clic sur une annonce publicitaire (attribution faussée)
  • Le « Tracker Collusion Protection » inclus dans cette mise à jour empêche l’ajout de cookies lors de redirection.

 

Fenêtre d'utilisation des cookies ITP 2.0
https://webkit.org/blog/8311/intelligent-tracking-prevention-2-0/

 

Pour faire simple, l’ITP 2.0 va bloquer l'utilisation de cookies 3rd party (générés par d'autres domaines que celui visité). C'est la base du principe de fonctionnement des outils de suivi et de remarketing. 


Il est difficile de connaître exactement son impact : qu’en sera-t-il des campagnes Lookalike sur Facebook ? Comment seront suivies les conversions des utilisateurs de Safari sur Bing ?  Comment recibler les utilisateurs de Safari qui sont venus sur votre site ? 
Ces impacts seront d’autant plus importants si votre audience utilise majoritairement Safari, c’est-à-dire les utilisateurs de devices Apple (iPhones, Macbook…).

Et si les autres navigateurs suivaient le mouvement ? 

On le sait, Apple a souvent été précurseur de plusieurs tendances concernant le web (fin du flash…). Avec l’importance grandissante de la protection des données utilisateurs et la pression des institutions européennes, il ne serait donc pas étonnant de voir les autres navigateurs suivre le mouvement. 
C’est d’ailleurs ce qui semble s’amorcer, aux vues des récentes annonces de la Fondation Mozilla. En effet, l’éditeur de Firefox a annoncé le jeudi 30 août qu’elle allait bloquer plusieurs cookies, permettant notamment la diffusion de publicité ciblée. Ces blocages devraient être déployées progressivement à partir de la version 63 du navigateur. 
Si tel est le futur du web, il est indispensable aujourd’hui et pour demain, de mettre à jour le tracking de votre site. 

Comment suivre ses conversions après l’ITP 2.0 ?

Aujourd’hui, les sites utilisent plusieurs méthodes de tracking différentes pour suivre les conversions et les visites de leur site web : 

  • Via Google tag Manager
  • L’ancien suivi des conversions Google Ads (anciennement AdWords)
  • L’ancien code Google Analytics (analytics.js)
  • Le nouveau gtag sur Google Analytics et Google Ads

Google a récemment communiqué par mail à l’ensemble de ces annonceurs sur la mise à jour ITP 2.0 et son impact sur le suivi des conversions. Il indique l’importance de mettre à jour son tracking et d’utiliser un tag global. Le tag global permet de transformer un cookie third-party en cookie first-party et ainsi contourner la mise à jour de Safari.

Comment mettre à jour son tracking ?

Le global site tag doit être installé pour chaque compte Analtyics et chaque compte Google Ads sur l’ensemble des pages de votre site. Et pour suivre vos conversions, il sera nécessaire d’installer vos codes d’événements sur les pages concernées. 

Aujourd’hui, il existe trois façons d’implémenter un tracking et donc trois façons de le mettre à jour : 

  • Les tags de suivi sont insérés manuellement dans le site par le développeur > Il faudra mettre à jour tous les scripts manuellement ou passer sur une autre méthode
  • Les tags de suivi sont insérés par un module > Si le module n'est pas mis à jour il faudra le remplacer ou utiliser une autre méthode
  • Les tags sont lancés par Google Tag Manager (GTM) > Il faut ajouter une balise "Conversion Linker" déclenchée sur toutes les pages du site

L’intérêt de passer sur Google tag Manager

Chez Activis, nous recommandons sans hésitation de passer par Google Tag Manager : c’est d’ailleurs la solution plus simple pour l’ensemble de la mise en place du tracking sur votre site.
D’autant plus que Google Tag Manager va systématiquement mettre à jour l’ensemble de ses tags natifs en cookie first-party, ce qui est un avantage considérable.

 

tags natifs sur Google Tag Manager

 

En revanche, les régies qui ne possèdent pas de tags natifs sur GTM (comme Facebook par exemple), devront mettre à jour leur balises, afin de passer de l’utilisation de cookie thrid-party à des cookies first-party. Si vous utiliser d’autres outils comme DoubleClick, n’hésitez pas à contacter le prestataire pour connaître l’impact de l’ITP 2.0 et leur solution pour contourner cette mise à jour.