Web Mobile : Êtes-vous prêts ?

Publié le 27 mars 2015

Depuis une semaine, le web s’enflamme pour nous prédire le prochain mobile SEO-Pocalypse le 21 avril qui pourrait coûter très cher à ceux qui ne s’y seraient pas correctement préparés.

Mais de quoi s’agit-il ? Petit retour en arrière pour tenter d’y voir plus clair :

  • Depuis le mois de juin 2013, Google a identifié un segment d’utilisateurs important et croissant à qui il convenait de proposer une solution de navigation adaptée : les mobinautes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Courant 2014, afin d’améliorer l’expérience utilisateur des mobinautes, notre moteur de recherche préféré teste un nouvel affichage dans ses SERPs (Search Engine Result Page) en indiquant explicitement les sites mobile friendly (permettant au passage à ces sites de drainer une part plus importante de trafic organique issu du mobile) :

  • Le 26 février dernier, la dernière annonce mettant le feu aux poudres est tombée : « A partir du 21 avril, nous allons accroître l’utilisation du critère du «mobile-friendliness » comme un signal de positionnement. Ce changement touchera toute requête mobile dans le monde quelle que soit la langue et aura un impact significatif sur nos résultats de recherche » (source : http://googlewebmastercentral.blogspot.fr/2015/02/finding-more-mobile-friendly-search.html)

Dès lors, le mobilegeddon commence à être annoncé ici ou là comme par notre partenaire Seachmetrics ou Moz qui propose une méthode de calcul pour prévoir la perte éventuelle de trafic à compter de la date fatidique.

Alors comment rendre votre site mobile friendly d’ici le 21 avril ?

  • Rendez accessible aux robots des moteurs de recherche les fichiers JavaScript, CSS et image bloqués pour optimiser l’affichage et l’indexation de vos pages.
  • Veillez à ce que vos vidéos puissent être lues sur mobile et si tel n’est pas le cas, Google recommande d’utiliser les balises standards HTML 5.
  • Vérifiez les redirections en place pour ceux qui utilisent des URL mobile distinctes de la version desktop : un mobinaute n’appréciera pas d’être redirigé vers une page générale sur une requête spécifique (point de départ : Webmaster Tools vous fournit une liste de redirections incorrectes).

  • Redirigez les mobinautes qui souhaiteraient afficher une page version desktop vers son équivalent mobile plutôt que vers une 404 (un peu de bon sens n’est-ce pas ? wink )
  • Faites la promotion de vos applications mobile de façon raisonnée de sorte que l'interstitiel de téléchargement d’application ne vienne pas perturber la navigation.

On préfèrera donc ici la version bandeau qui n’empêche pas l’utilisation de la version mobile.

  • Corrigez les versions transverses non pertinentes c'est-à-dire les bascules inadaptées depuis la version mobile vers la version desktop.
  • Et bien sûr, comme on l’a martelé bon nombre de fois, allégez le poids de vos pages pour éviter un temps de chargement trop long.

Enfin, sachez que le déploiement de l’algorithme sera réalisé au niveau mondial et n’affectera que les SERPs du moteur mobile. Il vise à offrir une meilleure expérience utilisateur aux possesseurs de smartphones mais pas de tablettes (pour qui Google préconise l’affichage de la version desktop).

Si votre site apparaît avec la mention « site mobile », tout devrait bien se passer pour vous ; dans le cas contraire, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

1
Note moyenne : 1 (5 votes)

Ajouter un commentaire