SMX Advanced 2014 : Ce que tous les marketeurs avancés devraient faire sur Mobile

Publié le 12 juin 2014

Conférence SMX Advanced Seattle

20140611_134611

Petite publicité : Adgooroo Search marketing intelligence - Desktop / mobile - SEO, PLA and PPC

20140611_134921

Speakers :

Jeremy Evans, Marin Software Anna Hughes, Microsoft Jaclyn Jordan, Wordstream Reid Spice, iCrossing  

Anna Hughes, Microsoft Bing

Le back to school commence à la mi-juin, ce qui correspond à la période la plus forte aux US.

20140611_135228

1ère loi du succès sur mobile : Le mobile ne doit pas être planifié de manière isolée. 

Les lieux de search sont variés : Maison, au travail et au cours de trajet. Il faut commencer par faire une pause et se poser les questions  : Exemple :  quel est le meilleur moyen de trouver mon produit/service ? mais ... Danger / ! \ Vous voulez faire du business avec vous même ? 

  • Objectif :
    • Quels sont les objectifs globaux ?
    • Quel est le rôle joué par le mobile dans une campagne.
    • Identifier vos KPI.
    • Planification d’un tracking cross canal.

Il est important de savoir que le KPI du clic n’est pas seul.

  • La génération d’appel est pour le coup, le meilleur KPI suivi (activez le clic to call, le call tracking, présenter le numéro de téléphone sur la version mobile)
  • Ventes en ligne (et le trafic sur les versions mobiles du site)
  • Activer les locations & keywords extensions, et proposer des offres sur mobile dans les magasins.

 

  • Planification

Toutes les personnes qui font des recherches n’ont pas la même typologie. Il est possible d’augmenter les enchères sur certaines cibles. Age, sexe, device et période de consultations ou de conversions, pour adapter vos landings pages en fonction de ces cibles.

  • Action

Cela peut sembler évident, mais il FAUT optimiser la navigation sur mobile. Il est possible de tester son site en version mobile sur : mobiletest.me

  • Conclusion 

La 2eme loi du succès sur mobile : Ne pas mesurer la performance du mobile de manière isolée 

20140611_140859

 

 

Jeremy Evans, Marin Software 

Les datas :  1. Ad Position : sur tous les devices le taux de clic chutent de 50% après la position 2. D’environ 5 à 2,4%

20140611_143122

2. Expérience mobile :  trop de sites sont non navigables sur mobile

3. conversions mobile :  Difficultés à tracker les ventes (ne serait ce que le clic to call)

Le CPC change entre 2012 et 2013 

  • Desktops : +10,7 %
  • Smartphones +20,8%
  • Tablettes : +22,6%

Exemples d’Ad Extensions :

  • Adventure travel : Clic to call
  • W hôtel San Francisco : Clic to Call + maps

Test un url display sur mobile : Exemple : m.att.com pour observer l'impact sur le CTR.

Les 2 premiers sitelinks doivent être optimisés pour mobile => court et clair (pour ne pas être coupés) S'intéresser aux mobiles les plus utilisés dans son pays pour s'assurer qu'on s'affiche correctement sur ces mobiles.

Exemples aux USA, il y a de très nombreux mobiles WAP, dans ce cas, il faut isoler ces campagnes WAP dans son compte PPC. Les numéros de téléphone locaux peuvent avoir un effet psychologique sur le taux de clic.

Le mobile profite également du RLSA.  - ce qui permet d'exclure des audiences - Cross/up sell des déjà clients - génère de nouveau leads ou créé de l'engagement

Comment le tracker ?  - option 1 : RLSA pixel - option 2: custom report dans Google Analytics

Exploiter le RLSA :  - Faire des adtext différent - avoir des objectifs et budgets spécifiques - Etre plus agressif sur les CPC - retirer les campagnes brandés Jaclyn Jordan, Wordstream 

  • CTR : 

Comparaison des CTR en fonction de la position tous devices confondus. (Photo)

  • Quality Score : 

On ne peut pas sortir des QS / device Le mauvais QS n'aurait pas d'impact sur le CTR. Les CPCs ont augmenté de 150% depuis 2012, principalement à cause des campagnes universelles.

  • Part d'impressions 

Quelles sont les datas qui comptent sur mobile 1. CTR 2. CPC 3. Impressions Que peut on faire ? 

  • Améliorer le CTR mobile :
    • utilisez un langage court
    • rendez l'action facile et rapide
    • utilisez le clic to call
    • Location extension
    • Sitelinks courts - Activez Google Shopping ! 

 

  • Augmentez les budgets pour augmenter les CPC :
    • Ne redoutez pas de le faire.
    • Testez le ! si les conversions ne sont pas au RV, coupez ! 

Reid Spice, iCrossing  

3 problèmes avec le mobile 

  • faible conversion
  • problème avec le SEM
  • tracking Cross device

En 2011 : sur le top 100 des sociétés US : aucun
En 2013 : c'est mieux env 20%

Une surprise Apple : Voir Apple sur device Mobile ...

Sur le mobile, il n'y avait que 2 emplacements.
Désormais, les annonces peuvent être positionnées au milieu de page mobile.

Attribution : Cross device 
Il y a déjà de nombreux devices et ce n'est pas terminés !
Lunettes, Google Car, montres connectés ... (frigo ?)

Comment répondre à ce problème :

  • Google estime les conversions / devices => répliquer les taux sur son business
  • ID Statistiques qui permettent d'identifier des utilisateurs en croisant différents signaux.
  • L'arrivée de techno cross devices et cross OS.

=> Facebook a son petit secret ! 

imgres

Il a un ID unique et très précis et unique

Twitter l'a également (mais pèse bien moins)

Il existe désormais une arme redoutable qui permet non seulement e cibler son audience (ça on connaissait) mais également de suivre les performances avec les datas.

20140611_145354

Facebook Audience Network :

20140611_145735_1    

1
Note moyenne : 1 (3 votes)

Ajouter un commentaire