Retour sur le SMX Paris 2015

Publié le 8 juin 2015

Les 8 et 9 juin dernier, nous étions présents au SMX pour aborder les thématiques auxquelles nous sommes confrontés au quotidien en qualité de professionnels du search marketing à savoir : le SEA, le SEO et le SMO. Voici ce qu'il ne fallait pas manquer : 

Jour 1

Véritable temps fort de l'événement, au programme, comme à l'accoutumée, un cycle orienté technique et un autre orienté marketing avec un total de 10 conférences parmi lesquelles le choix peut s'avérer difficile.

Concernant le cycle technique, les thématiques suivantes se sont succédées : 

  • "Comment rendre Google amoureux de votre site web ?" par Adam Audette, Kevin Gibbons, BlueGlass Interactive et François Goube

Bonne introduction s’adressant à ceux qui ne connaissent pas les enjeux / best practices SEO et qui permettait de comprendre comment trouver les bonnes opportunités selon vos mots-clés.

Conférence très intéressante illustrée par la complémentarité de deux démarches : une démarche très analytique (avec Sylvain Peyronnet dans le rôle du professeur Tournesol) et une démarche très empirique (Sylvain Richard dans celui de Tintin). L’objectif étant l'identification des mots-clés les plus pertinents et la création de contenus optimisés. A noter (pour ceux qui ne connaissent pas encore les frères Peyronnet) que la démarche de Sylvain Peyronnet introduit une multitude de formules de calcul pour déterminer de façon précise le champ sémantique se rapportant au mot-clé choisi. Ainsi, sans connaissance précise d’une thématique, il est tout à fait possible de rédiger un contenu employant du vocabulaire expert et gagner en temps de recherche notamment via le scraping des SERP. A découvrir !

  • "Site mobile ou application : y'a-t-il une meilleure solution pour Google ?" animée par Vincent Courson et Juan Felipe Rincon

Analyse des forces et faiblesses de chacune des deux techniques.

Un certain nombre de choses très intéressantes à retenir de cette conférence au centre des préoccupations digitales 2015 dont l’objectif était de nous permettre, par une méthodologie détaillée, d’indexer au mieux nos applications.

A commencer par l’App Store Optimization (ASO) qui concerne Google Play et l’AppStore. Pour ce faire, Paul Colombo et Alexandre Jubien insistent sur le fait de créer des contenus sur la home du store en employant des balises titres et descriptions comme dans le cas du SEO classique ;  mais attention : se focaliser uniquement sur l’ASO reviendrait à n’indexer que la Home Page de son site. Il faut donc penser au deep linking à savoir créer du lien vers une application qui permet d’accéder à son contenu (ex : lien depuis un email ou page web, notion de partage de contenus de l’application ou emploi de QR code pour générer du trafic).

Et enfin, la méthodologie d’implémentation en 4 étapes de l’app indexing :

  1. Tagguer l’application
  2. Valider le site de l’application auprès de Google
  3. Fournir les liens profonds à Google (sitemap pour appli)
  4. Vérifier les erreurs sur Google Search Console

Dernier petit conseil, n’hésitez pas à créer des landing pages pour votre application depuis votre site pour mieux en maitriser le contenu qui sera plus riche que la page du store.

Conférence très intéressante difficile à résumer car véritablement beaucoup d’astuces. Découvrez comment vous faire remarquer sur Twitter, comment récupérer gratuitement des leads via Twitter, comment générer davantage de visites via LinkedIn, obtenir le même effet qu’avec des Facebook ads sans investir de budget etc… Découvrez la prez sans plus attendre et mettre en application ces 40 astuces qui devront plaire à toutes les marques qui investissent les réseaux sociaux !

Du côté marketing : 

  • "Créer de l'engagement sur les réseaux sociaux pour construire sa marque" animée par Stéphanie Tramicheck et Arnaud Bourge

Présentation des usages sociaux de Pinterest et du véritable potentiel et opportunité que représente le réseau social pour les marques à savoir que 87% des utilisateurs ont un projet d’acte d’achat. A retenir également : l’arrivée en 2016, les Pin Ads.

En deuxième partie, le retour d’expérience très riche d’AirFrance qui a déployé une stratégie digitale très complète en créant un véritable écosystème social dans lequel le hastag relayé dans les campagnes publicitaires est annonciateur d’un contenu dédié et d’un service client digital. En trame de fond, un conseil à retenir qu’il est bon de rappeler : « Apprendre à lâcher prise dans votre communication sur les réseaux sociaux pour plus de proximité ».

Au programme de cette conférence : Comment trouver des idées pour déployer une stratégie de marketing de contenu ?

François Houste introduit la notion de nouveau repère du marketeur de contenu : trouver l’équilibre entre le contenu, les backlinks générés et l’engagement. « Pour être efficace et rapide, il faut travailler sa distribution ». Le prérequis d’une stratégie de marketing de contenu efficace ? Avoir conscience que son contenu a plus de valeur à l’extérieur de son propre site.

  • "Acheter sa marque sur Google Adwords est-ce essentiel ? Pour quels objectifs ?" retour d'expérience d'annonceurs dont Noémie Clavaressa, Béatrice Payonne, Frédéric Marty-Debat et Bruno Hetier

Enseignements de la table ronde : L’ensemble des annonceurs présents achètent leur marque en SEA sur Google pour la protéger de leurs concurrents. Le SEA est également exploité comme un excellent relai de temps forts de publicité presse ou radio. A l’unanimité, le SEA est un levier à exploiter dans le cadre de la conversion car la dernière visite émane plutôt d’une requête brandée donc réalisée via le SEA.

  • "Booster vos campagnes SEA grâce aux synergies SEO SEA" avec Sophie Blanchetière, Johann Etchegaray et Aissam Mezhoud

Le propos de cette conférence était d’aborder la véritable complémentarité entre les deux leviers SEO et SEA s’il demeurait encore quelques septiques.

A retenir : le SEA permet d’enrichir les campagnes SEO et donc de gagner en CTR et en trafic en vous inspirant de vos campagnes SEA (logique A/B testing). Sur un mot-clé qui ne convertit pas en SEA mais qui génère du trafic sur votre site, réinvestissez-le dans le cadre de contenu SEO.

  • "Programmatic / SEA : en 2015, deux mondes se rejoignent ?" par Alain Sanjaume et David Harling.

Le ciblage de plus en plus précis souhaité par les annonceurs et l’ajustement des enchères selon le profil et le comportement de la cible pour un meilleur ROI aboutit à la rencontre de deux mondes : SEA et programmatique.

A noter, la guest star Danny Sullivan nous a fait l'honneur d'animer une keynote qui a rencontré un vif succès sur le thème "The State of Search". Cette keynote se présente comme une projection de ce que sera la recherche en version desktop en France et des grandes tendances émergentes :

  • Google interprète l’intention de recherche des internautes (predictive search).
  • la montée en puissance de l’App Indexing (deep linking et nouvelles frontières pour le SEO search to app) et de l’indexation des tweets.
  • l'évolution de Google du fait que les utilisateurs posent de plus en plus de questions et les nouveaux enjeux pour le moteur d’utiliser le contexte pour déterminer quel est le sens réel de la question.

Mais rassurez-vous Danny Sullivan nous l’assure « SEO is not dead » mais pensez PEO : People Engine Optimization (think users first).

Jour 2 

La 2ème journée s'ouvre par une conférence réunissant Gary Illyes de Google, Duane Forrester de Bing et Eric Léandri de Qwant modérée par Danny Sullivan, le ton est donné.

Ensuite côté marketing : 

La diffusion d’un spot publicitaire TV multiplie par 10 l’intérêt en search marketing sur votre marque ou produit. Apprenez donc à synchroniser de façon très précise la diffusion de vos spots TV et jusque 10 minutes après la diffusion avec des campagnes SEA premium ou adoptez une stratégie de TV conquest en faisant du branding lors de la diffusion des campagnes de vos concurrents.

  • "Social Ads : Tirer parti des publicités ciblées sur Facebook et Twitter" par Grégoire Mercier et Axel Prevot
  • "Google Shopping : Prêt pour vos prochaines campagnes ?" par Jonathan Vidor et Céline Simon

Google Shopping devient incontournable pour les sites e-commerce en affichant un CTR de 1.5 à 4%. Quelques conseils pour en tirer un ROI maximum :

  • Utiliser les offres promotionnelles
  • Intégrer le catalogue produits et corriger les erreurs
  • Optimiser les titres de vos produits en vous inspirant de Google Trends et veiller à être précis
  • Segmenter vos campagnes Google Shopping de la même façon que vos campagnes search pour pourvoir réaliser une meilleure comparaison
  • Intégrer des mots-clés négatifs (gain de 10 à 15 % de performances supplémentaires)
  • "SEA et réseau de distribution : Comment optimiser cette gestion ?" par Céline Armitage, Arnaud de Terline et Mallory Illido-Berthomé

Côté technique : 

Conférence très intéressante pour ceux qui ne connaissaient pas le potentiel de l’outil Botify. En préambule, disposer de ses logs et être capable de les fournir à tout moment est une obligation légale. L'annalyse de logs donne plus d’informations que Google Analytics sur votre site et son potentiel inexploité.

  • "Contrôler son image sur internet : comment surveiller et gérer sa e-réputation ?" par Aurélie Bregou, Emmanuel Berne et Julien Giraud

Présentation des outils disponibles sur le marché et comment choisir son outil de veille en e-reputation. A noter que les réseaux tel qu’Instagram, Snapchat passent hors du contrôle de ces outils. Les comptes sociaux officiels de marque agissent comme des capteurs d’opinions.

  • "Optimisez la gestion de votre catalogue produit pour le SEO" par Alexandre Cognard et Jean-Michel de Sousa
  • "SEO Horizon 2020 : Quel avenir pour la recherche ?" par Philippe Yonnet, Paul Sanches et Maud Cochet

La recherche vocale va-t-elle vraiment prendre le pas sur la recherche classique ? L’empreinte de la voix servira-t-elle de cookie d’identification ? Est-ce la possibilité d’un meilleur tracking opéré par Google ? Comment Google va-t-il parvenir à déterminer la véracité des informations communiquées sur le web ?

A noter lors de cette 2ème journée l'intervention de Behshad Behzadi de chez Google qui a fait une démonstration bluffante autour de la recherche vocale et de Google agissant comme un véritable assistant personnel.

N'hésitez pas à visiter notre compte Twitter pour revivre les temps forts de ces deux journées de conférences.

 

 

Barbara
0
Aucun vote pour le moment

Ajouter un commentaire