Mises à jour Google : quel bilan ?

Publié le 4 février 2016

Phantom 3, mise à jour du 10 janvier… La fin d’année 2015 et le début 2016 a été marquée par quelques turbulences pour le SEO. Le moindre changement constaté dans les SERP affole chaque semaine la communauté. Il faut dire que l’attente de Penguin 4.0 se fait de plus en plus longue et les webmasters sont sur le qui-vive. Pour autant, les experts Google comme Gary Illyes et Zineb Ait l’affirment ; il ne s’agissait que de fréquentes quality updates de l’algorithme. Retour sur ces mises à jour qui ont bousculé la planète SEO ces dernières semaines. 

Phantom 3, Core Updates… Que s’est-il passé chez Google ?

Aux alentours du 19 novembre dernier, la planète SEO a tremblé. De nombreux site ont connu des modifications positives ou négatives dans leur positionnement. Cette mise à jour est considérée par beaucoup d’experts du secteur, notamment Barry Schwartz de Search Engine Lang comme une Quality Update #2. Baptisée Phantom 3, cette dernière comme celle de mai 2015, semble pénaliser les contenus de faible qualité et mettre en avant les contenus les plus pertinents. L'outil Searchmetrics a dressé une liste des gagnants et perdants suite à cet évènement : 

Et si le mois de décembre s’est révélé particulièrement calme au niveau des mises à jour en raison des fêtes de fin d’années, elles sont reparties de plus belle en janvier ! Aux alentours du 10 janvier et du 16 janvier des secousses se sont fait ressentir pour certains sites.

Pourtant, pas de changement majeur, ni de Penguin à l’horizon selon Zineb Ait, simplement l’une des fréquentes quality updates. 

Ne tirez pas de conclusions hâtives !

Plusieurs sites ont pu observer, à défaut d’un changement de positionnement, des fluctuations assez marquées en termes de visites, craignant d'être les victimes de l’intransigeant Google. Avant de s’alarmer, mieux vaut se replacer dans le contexte : celui des fêtes de fin d’années. Une période marquée par une chute de trafic assez brutale fin décembre, pourtant simplement liée à la saisonnalité dans la grande majorité des cas. 

Avant de tirer la sonette d'alarme, consultez l’ensemble de vos indicateurs :

  • Votre courbe de trafic naturel :
    • Si elle est stable ou en hausse, a priori, pas de soucis à se faire
    • Si vous constatez une baisse soudaine et inhabituelle, référez-vous d’abord à la saisonnalité et comparez par exemple avec les chiffres des années précédentes à la même période. Et si ces chiffres sont vraiment anormaux, consultez les autres indicateurs.
  • Google Trends : Google Trends vous permet de savoir si votre baisse de trafic est liée à un désintérêt ponctuel de votre cible pour votre secteur, ou si (définitivement) quelque chose d’autre se trame. C’est ce qu’on peut identifier pour le site web ci-dessous qui connait une baisse de trafic depuis quelques temps : 

Or on peut constater qu'une baisse similaire impacte les recherches sur la marque …

… et celles sur le produit :

Si une baisse d’intérêt ne semble pas expliquer votre baisse de trafic, il est temps de consulter vos positionnements.

  • Votre positionnement : des outils comme Ranks, Searchmetrics peuvent vous éclairer sur l’état de vos positions dans les pages de résultats.

Le résultat est sans appel ? Peut-être le moment est-il venu de réaliser un audit de votre site pour comprendre les causes de cette sanction. Car si l’algorithme de Google évolue constamment, les bases restent souvent les mêmes. 

2016, l’année du Penguin 4.0 

Réellement impacté par ces précédentes updates ou non, en attendant, mieux vaut prévenir que guérir. Et l’année 2016, en termes de mises à jour des algorithmes Google, promet d’être mouvementée.  Si des centaines d’updates sont déployées chaque année selon John Mueller, et ce dans le plus grand secret, il y en a une qu’on attend de pied ferme : la mise à jour du filtre Penguin ! Attendue depuis plus d’un an, cette prochaine version devrait amorcer une politique de mise à jour en continu des algorithmes, voulue par la firme de Mountain View. Le déploiement de Google Penguin 4.0 ne devrait donc pas tarder. Pour rappel ce filtre vise principalement l’optimisation off-site des sites, c’est-à-dire la qualité de leurs backlinks. Il vous reste donc certainement très peu de temps pour faire du ménage dans vos liens entrants ! 

Voici quelques pistes pour vérifier l’innocuité de vos backlinks :

  • rentabilisez votre compte Majestic SEO ou Ahrefs en analysant votre profil de liens
  • limitez les liens entre vos galaxies de sites
  • si possible, contactez les webmasters de vos sites référents afin de supprimer ou modifier des liens pouvant potentiellement faire du tort (sites de mauvaise qualité, suroptimisation de l’ancre,…)
  • en cas de refus ou d’échec pour joindre le webmaster, passez par le désaveu de liens auprès de Google (consultez la documentation associée).

De manière générale, Google semble vouloir aller toujours plus loin dans sa volonté de présenter aux internautes des résultats pertinents sur des sites de qualité. Quelques best practices à retenir : soignez l'expérience utilisateur, limitez la présence de publicités, développez des contenus hautement qualitatifs, faites la chasse aux erreurs techniques... En cas de doute, n'hésitez pas à nous contacter afin de réaliser un audit de votre site : les pistes sont nombreuses pour améliorer le positionnement de votre site, le trafic, la conversion et votre chiffre d’affaires par la même occasion !

Mathilde

Consultante SEO

Mathilde
4
Note moyenne : 4 (1 vote)

Ajouter un commentaire