Les nouvelles tendances de recherche digitale dans le domaine de l’habitat [Club Activis]

Publié le 27 mai 2016

Le dernier Club Activis en Alsace a eu lieu jeudi 19 mai dernier et portait sur les nouvelles tendances de recherche digitale, illustré d’exemples liés au domaine de l’habitat, de l’immobilier, du mobilier ainsi que du bricolage. Orchestrée par Activis avec la participation exceptionnelle de Google, cette conférence s’est déroulée dans les locaux d’ES de Mundolsheim.

 

ADLPerformance et Moving Soon

Patrick Rein, Président d’Activis, dans son introduction sur le groupe ADLPerformance dont Activis fait partie, a présenté notamment Moving Soon : une solution permettant de détecter les personnes sur le point de déménager. Cette offre particulièrement innovante permet aux acteurs de l’habitat de toucher leur cible au bon moment.

 

ÉS, les projets digitaux et les apports du référencement

C’est au tour d’ÉS de prendre la parole sur ses projets digitaux passés, en cours et à venir. La société est plein rebranding, et le digital est une pierre angulaire de ce travail.

Avec plus de 450 000 visiteurs annuels, le site www.es.fr de l’écosystème digital d’ES tient une place importante dans la communication mais aussi dans la performance de l’entreprise. Activis qui accompagne ÉS depuis plus de 10 ans en référencement naturel et payant, porte les efforts d’optimisation sur la qualité des contenus, l’analyse comportementale et l’optimisation de la conversion (CRO) pour améliorer les performances du site et favoriser la transformation.

Innovation et performance étant au cœur de sa collaboration avec Activis, ÉS expérimente régulièrement des solutions nouvelles (AB testing, landing page… ) afin d’améliorer l’expérience client et le taux de transformation du site.

 

Activis, les nouvelles tendances de recherche digitale dans le domaine de l’habitat

« Le site web doit s’adapter à l’internaute et non l’inverse. » Un véritable leitmotiv pour Activis représenté par Simon Vissol, qui en a fait l’axe principal de son intervention. Internet est en évolution constante, le site web doit l’être également.

Un focus a d’abord été réalisé sur le domaine de l’immobilier puis du mobilier, afin de mettre en avant les nouvelles tendances de recherche digitale.

Dans le domaine de l’habitat, trois besoins se dégagent :

  • Situer le bien ou l’objet
  • Le voir sous tous les angles
  • Comparer les offres

 

  1. Localisation du bien

Dans le cadre d’une recherche immobilière, la localisation est un point essentiel. En effet, 62 % des personnes ont déjà écarté une annonce car il n’y avait aucune précision sur la situation du bien. Ce point-là est primordial : il met en lumière les commodités alentours, renseigne sur l’environnement, l’ambiance du quartier…  

Sans localisation précise, l’internaute n’a pas toutes les informations désirées. Résultat, l’annonce a peu de chance de convertir.

Google Maps propose des cartes personnalisées réalisables soi-même dans le but de mettre en avant les points forts du quartier. Le site «Ouhabiter.com» propose, lui d’analyser les quartiers afin de trouver celui qui correspond aux exigences demandées. 

 

  1. Visualisation du bien

La photographie est outil incontournable pour générer une vente / une conversion. 20 secondes suffisent pour déclencher le coup de cœur sur un bien, autant ne pas négliger la 1re photo.

«Ouiflash.com» vous met en relation avec des photographes professionnels pour la réalisation de reportages photos. L’objectif ? Augmenter le nombre de leads en favorisant la prise de contact depuis l’annonce.

Les internautes lisent de moins en moins, et ça tombe bien, une photo vaut mille mots !

L’utilisation de drones dans l’immobilier est un outil novateur. Grâce à eux, vous filmez la maison sous un angle de vue inédit ! Vous offrez aux futurs acquéreurs, une vision complète du bien et de son environnement.

Innovant et virtuel sont les adjectifs qui qualifient la visite immobilière en 3 dimensions. Créez et modifiez le bien de vos rêves grâce à l’impression 3D et réalisez votre visite virtuelle. 

 

  1. Comparaison

Acheter, c’est tout d’abord comparer. Un acheteur consulte au moins 5 sites immobiliers et sa recherche dure 69 jours. L’objectif principal de la comparaison est de donner à l’internaute ce qu’il recherche, c’est-à-dire les prix du marché, les offres similaires, des simulations de prix de façon instantanée et cela sur toutes les annonces.

 Au niveau du mobilier, la réalité virtuelle s’applique à toutes les tranches d’âges. Il est tout de même nécessaire d’adapter son message à sa cible. IKEA lance la planification instantanée à l’aide d’une application mobile et de son catalogue papier : posez le catalogue ouvert avec l’objet à intégrer dans la pièce de façon à ce qu’il soit visible, et le tour est joué ! L’objet visualisé par l’application mobile apparaît sur l’écran comme s’il faisait partie de la pièce.

Les médias sociaux comme Pinterest sont également un axe intéressant à exploiter. Ils permettent de mettre en scène des objets ou des lieux par des professionnels ou même des particuliers.

L’objectif ici, est de rester en veille constante par rapport à ses concurrents, au marché et surtout à sa cible. 

 

Google, le parcours du client dans le Home&Garden

Le consommateur type du Home&Garden est une femme de 25-45 ans, cadre, gagnant entre 30k€ et 40k€ par an. En moyenne, les consommateurs font 20 sessions web et visitent 14 sites web différents lors de leur recherche. La localisation et la mise au panier sont les principales actions du parcours client. Si le SEA (référencement payant) génère plus de 40% des transactions, le search reste le point d’entrée dans les recherches Home&Garden. Il engendre 48% de mise au panier, 44% de transaction en moyenne et 54% de localisation de points de ventes physiques.

Google a démontré que le site sur lequel on effectue la transaction est celui sur lequel on a commencé nos recherches avec le search.

Le premier site sur lequel on atterrit lors d’une requête est le plus souvent celui sur lequel on finit par convertir. Le SEA reste essentiel de par son emplacement stratégique en haut de page.

Le Home&Garden est un marché omni canal car il offre la possibilité de développer le web-to-store : rechercher de l’information sur le web, puis acheter ou retirer son bien en magasin. 

La marque joue un rôle important dans la décision d’achat d’équipement de maison, notamment chez les jeunes. Ils convertissent plus facilement mais renouvellent peu ce type d’achat.

 

Conclusion

L’évolution du comportement de l’internaute sur le digital est toujours de plus en plus rapide et il faut savoir s’adapter pour réussir.

Ce club était le premier d’Activis sur une approche sectorielle, le retour de nos clients présents est globalement très satisfaisant, nous travaillons déjà sur nos prochains clubs, à suivre.

 

5
Note moyenne : 5 (1 vote)

Ajouter un commentaire