La bataille continue entre Google, Microsoft et Yahoo !

Publié le 23 janvier 2014

Profitons de ce début d'année pour faire le point sur les différentes stratégies en cours dans le but, d'un côté, de détrôner le roi Google, et de garder voire développer ses territoires pour ce dernier... Comment ? Vous étiez passés à côté des derniers épisodes de la guerre des Moteurs ? Petit cours de rattrapage des offensives de nos amis.  

Quand Yahoo nous dit qu'il n'y a pas que Google dans la vie….

Certes, Yahoo pèse 10 fois moins que Google en chiffre d'affaires... Mais c'est sur le plan des acquisitions et donc de l'innovation que le moteur mène la danse. Tendance confirmée par Marissa Mayer de Yahoo, qui lors du CES de Las Vegas, a présenté les nouvelles orientations stratégiques du portail pour 2014.  Le cheval de Trois ;) de Yahoo serait donc le suivant :

  1. Le mobile : « Il n’y a pas d’acteur majeur de l’économie numérique qui peut décider de se passer des 2 milliards de mobinautes d’aujourd’hui et surtout des nouveau venus attendus dans les 3 ans à venir estimés à 1,8 Milliard », dixit Erwan Cario, Libération. La PDG de Yahoo a également insisté sur le rachat d’Aviate, qui propose sur Android (et oui) des applications évoluant en fonction du moment de la journée (tout ressemblance avec un certain Google Now est fortuite... Ou pas !)
  2. La publicité : Hormis la rationalisation des plateformes, Yahoo veut nous faire croire qu'il n'y a pas de grandes nouveautés de ce côté-là. Peut-être pour mieux nous surprendre avec l’apparition de posts sponsorisés que l'on pourrait pressentir suite au rachat de Tumblr ?
  3. Le portail : Véritable la force de frappe de Yahoo, deux nouveautés au programme : une chaine Food et une autre Tech. Affaire à suivre.

 

Microsoft s'attaque au petit écran... Pour se taper l'affiche ?

Microsoft joue sur un autre terrain... La télévision ! Evidemment, des mouvements sont déjà en cours sur ce terrain. Par exemple, on entend beaucoup parler d'Amazon et de Netflix sur cette question. Le roi Google, quant à lui, place doucement mais surement ses pions depuis You Tube, grâce à chaines qui misent sur la qualité, mais aussi via un Chromecast à$35, qui transforme n’importe quelle télévision en objet connecté à votre ordinateur, tablette, mobile. Microsoft avec la Xbox One veut se positionner en tant que media center. A l’inverse, Sony, sur le même marché, se positionne pour les pure gamers. Microsoft, tente par cette offensive de :

  1. Capter des requêtes sur télévison, mais aussi sous de nouvelles formes : classique avec un clavier, vocales directement depuis son canapé
  2. Faciliter l’accès aux contenus : une fois au coeur de la maison, les contenus pourront être accessibles plus facilement, VOD, chaines payantes, publicités, contenus et bien entendu gaming … de belles perspectives pour Microsoft.
  3. Outrepasser les opérateurs telecom et leurs box, pas toujours au top de l’expérience utilisateurs

 

Qu'en pense le roi Google ?

Android a réussi une percée fabuleuse, là où peu de monde l’imaginait. Sur le 3e trimestre 2013, Android était effectivement installé sur plus de 80% des mobiles. Il ne reste à Google « plus qu’à » monétiser cette belle audience. Si Android progresse considérablement, Apple continue à se tailler la part du Lion avec près de 56% des profits du marché des applications mobiles pour seulement 12% de parts de marché (Sources Forbes) N’oublions pas que le 1er modèle de rémunération de Google est la publicité. Avec de telles parts de marché, il est évident que Google va (encore ?!) pouvoir dicter les règles du jeu sur mobile.  

Google répond "Catch me if you can?"

La domination de Google n’en finit plus. En plus de proposer des services (Google Apps, Hang out …) à un rythme soutenu, allié à une capacité d’innovation forte, Google investit dans des secteurs dans lequel on ne l’attend pas. Citons ici UBER, le service de chauffeur … A première vue, Uber n’a pas grand chose à voir avec le moteur de recherche… Mais à y réfléchir de plus près, la corrélation avec une innovation majeure de Google récente, la Google Car (voiture sans conducteur), semble prometteuse. On peut se laisser prendre à rêver de voir débarquer en quelques minutes une belle berline Google, qui nous emmènera où l’on souhaite - et pourquoi pas consommer un peu de pub durant le trajet ?  

Là où Google ne lâchera rien !

Pour sortir un peu des chiffres et parier sur l’avenir, nous pouvons nous attendre à un joli chahut entre Google vs Amazon pour savoir qui remportera le combat des requêtes à vocation transactionnelles. (Mutations du numérique) Et gardons un œil sur le rapport entre Google vs Criteo, pour savoir si Google mettra des bâtons dans les roues du Français, prince du retargeting, avec un droit de péage.    

0
Aucun vote pour le moment

Ajouter un commentaire