Google My Business : évolution du référencement géolocalisé

Publié le 3 mai 2016

Fonctionnement et évolution du référencement géolocalisé

Les SERPs sont de plus en plus “géolocalisées” c’est-à-dire que Google présente dans ses résultats de recherche des résultats qui dépendent de l’endroit où vous vous situez.

Fini le bon vieux temps ou (hormis quelques exceptions) on pouvait ranker sur une expression générique, avec une page d’accueil “Partout en France”. Google privilégie des réponses en fonction de la localité de l’internaute. 

Comment doit-on faire pour positionner une page sur une requête géolocalisée ?

Quelles sont les évolutions des fiches Google My Business ?

Les sites qui ressortent le plus sur des mots clés géolocalisés

Il y a 2 typologies de site qui bénéficient d'une visibilité SEO accrue sur des requêtes géolocalisées : les annuaires ou site d’annonces par ville à forte autorité (ex: Vivastreet, Pagesjaunes); ces gros “portails” bénéficient d’une dilution parfaite de leur popularité depuis la page d’accueil et proposent une arborescence en silo  (Région > Département > Ville). Ou encore les sites “dédiés” à une thématique et à la localité en question (ex: plombierie-paris.fr) et qui ont su travailler un netlinking soigné.

Comment faire ranker un site sur des requêtes géolocalisées

 Si le site n’est pas un annuaire, il faut idéalement créer un site dédié à la géolocalisation et travailler sur :

  • le maillage interne pour que toutes les pages traitent de la thématique locale sur ses différents aspects. Ainsi par exemple pour la thématique locale: « tourisme Paris », les pages du site devront traiter des sujets comme par exemple  « sport à Paris », « musée à Paris », « animations à Paris » etc.)
  • le netlinking géolocalisé : la page optimisée sur un mot clé géolocalisé doit recevoir des liens externes depuis des sites géolocalisés (mairie, annuaire local par exemple). Ces sites vont légitimer la localisation du service. Ainsi si vous souhaitez positionner un site de service à la personne à Perpignan par exemple et que vous réussissez à recevoir un lien depuis la mairie de Perpignan, vous aurez toutes les chances d’être bien positionné sur le mot clé « Service à la personne Perpignan ».

Evolutions des fiches  Google My Business depuis 9 mois

Depuis juillet 2015, toute fiche Google Business non actualisée ou tout compte Google My Business non utilisé durant 6 mois peut être suspendu. Un e-mail de Google sera envoyé au propriétaire pour vérifier si le compte est toujours actif. Sans réponse, le compte sera désactivé. Google tient à favoriser les fiches dont le contenu (actualité, image, vidéo, avis client) est mis à jour régulièrement.

Depuis le début d’année 2016, le propriétaire d’un compte Google My Business doit être impérativement l’entreprise physique et non une agence externe.  L’agence peut avoir le rôle d’administrateur mais en aucun cas celui du propriétaire. Une agence web qui s'était inscrite comme propriétaire de 60 comptes Google My Business (au lieu d'avoir uniquement le statut d'administrateur) vient de voir tous ses comptes suspendus par la société de Mountain View pour suspicion de spam sur l'un d'entre eux.

Egalement au rang des nouveautés 2016, Google utilise aux Etats-Unis des vérificateurs humains de confiance pour contrôler les données fournies par une entreprise dans son système de référencement local... Google a mis en place une nouvelle façon d'effectuer ces contrôles avec le programme "Trusted Verifier". Ce sont des êtres humains, qui se seront inscrits au préalable à ce programme, qui viendront vérifier eux-mêmes si l'entreprise inscrite existe, demanderont un papier à en-tête comme preuve, transmettront les coordonnées de géolocalisation, etc. Une application Android est également disponible pour leur permettre d'effectuer ces actions plus rapidement. Ces "vérificateurs de confiance" ne semblent pour l'instant n'avoir été mis en place qu'aux Etats-Unis et pas en France.

Le référencement géolocalisé devient de plus en plus stratégique. Une entreprise proposant ses services dans plusieurs régions doit réfléchir à sa stratégie SEO en amont. La première étape consiste à créer des pages dédiées locales (ou site dédié géolocalisé selon le volume de contenu) avec une arborescence en silo (pages reliées entre elles selon la même thématique). La deuxième étape vise à travailler le netlinking du site de manière à obtenir des liens depuis des sites référents géolocalisés (mairie, annuaire géolocalisé). La troisième étape consiste à créer et mettre à jour une fiche Google My Business tous les 2 – 3 mois et de la relier au site web dédié.

Soyons clairs, pour vour donner toutes les chances de bien positionner vos pages en local, l'optimisation technique de vos pages ne suffit pas. Pour en assurer la réussite, vous devrez définir une stratégie pertinente de contenu local  et développer des contenus de qualité pour le bonheur des internautes et des robots de Google. L'équipe d'Activis experte sur ces questions sera ravie d'échanger avec vous sur la bonne approche adaptée à vos besoins.

5
Note moyenne : 5 (1 vote)

Ajouter un commentaire