Comment proposer un contenu web mobile alliant UX et SEO ?

Publié le 10 juillet 2015

Comment optimiser votre contenu pour le mobile ? 

Le contenu destiné au mobile doit être réfléchi en amont car les enjeux induits par les usages du mobile ainsi que les spécificités techniques nécessitent une attention toute particulière. En effet, avoir un site responsive ne suffit pas : n’oubliez pas de prendre en compte la taille de l’écran pour la lisibilité de votre contenu et tentez de capter dès les premières secondes l’attention des mobinautes ce qui se révèle également être un véritable enjeu.
Alors comment créer du contenu optimisé pour le mobile ? Et comment procéder dans le cadre d’un contenu destiné à la fois à la version mobile et desktop ? Rassurez-vous, les deux ne s’opposent pas. Voici nos conseils pour un site mobile alliant SEO et UX optimale (User eXperience).

Rédiger spécifiquement pour le mobile a-t-il un intérêt pour mon site ?

Avant de vous lancer dans une rédaction de contenu spécifique au mobile, il est important de déterminer si les efforts qui seront à déployer sont légitimes afin de rester dans une logique ROIste. Pour cela, commencez par déterminer l’origine du trafic sur votre site par support : si plus de 40% de vos visiteurs utilisent le mobile comme support de navigation (contre une moyenne de 35% sur les sites français en 2015 selon une étude Médiamétrie) il est alors urgent que vous preniez en compte les constats et recommandations suivantes.

La lecture sur mobile n’obéit pas aux mêmes règles que la lecture sur PC

Des études d’eye-tracking ont démontré que sur un écran de PC la lecture se faisait en « F ».

lecture web sur écran PC

Mais ce constat ne s’applique pas à la lecture sur mobile car le support est trop petit pour permettre un balayage horizontal et vertical de l’écran. En réalité, selon une étude menée par Google en collaboration avec l’université Emory à Atlanta, les lecteurs regardent surtout le centre et le haut de l’écran.

lecture sur écran mobile 

Comme l’indique le graphique, 83% des utilisateurs regardent les 2/3 de la partie haute de l’écran. Tout ce qui se situe en-dessous est donc très peu vu.

Il est donc primordial d’adapter le message clé à cette zone clé de votre page.

 

Captez l’attention en utilisant des titres courts et percutants

Quand vous rédigez votre titre, faites comme si vous étiez en train de rédiger un tweet. Cela vous aidera à obtenir des titres courts et impactants.
Autrement, le titre finira sous la ligne de flottaison et ne sera pas lu dans son intégralité (exemple ci-dessous).

Affichage du titre d’un article sur mobile

Améliorez le CTR et soignez davantage les meta SEO

Toujours selon l’étude de Google, la présence du Knowledge Graph dans les résultats de recherche sur mobile concentre l’attention des mobinautes.
On le voit ci-dessous, lorsque le Knowledge Graph est pertinent par rapport à l’intention de recherche  (KG relevant) il capte l’attention des utilisateurs. En revanche, quand cela ne répond pas à l’intention de recherche (KG not relevant), les yeux se portent sur les résultats suivants.

Attractivité du Knowledge sur résultats mobiles

Par conséquent, il est crucial de bien travailler la pertinence des titles et meta description afin de les rendre les plus accrocheurs possible pour améliorer le CTR car à cause de « l’effet de distraction » du Knowledge Graph, vous aurez moins de chances de convaincre les internautes de cliquer.

Afin de vous aider à vous positionner aussi sur Google, gardez à l’esprit les bonnes pratiques SEO de la rédaction web : intégrez les mots-clés au début du titre.

 

Le contenu de votre page : alliez UX et SEO 

  1. N’écrivez pas moins mais mieux :

Google aime les contenus longs et nous recommande pour un bon référencement des textes d’une longueur minimale de 700 mots. Cela reste valable pour les contenus destinés au mobile. En effet, écrire pour le mobile ne veut pas dire écrire moins mais écrire mieux.
Nous vous conseillons donc :

  • D’écrire de façon concise en vous débarrassant des mots et phrases inutiles.
    L’objectif est de présenter à l’utilisateur le plus d’informations possible à l’écran.
  • D’aller droit au but et de passer rapidement d’une idée à une autre tout en tenant les lecteurs en haleine afin qu’ils aillent jusqu’au bout du contenu et de leur donner envie de le partager
  1. Mettez en avant le contenu le plus intéressant :

Sur PC, l’espace disponible au-dessus de la ligne de flottaison est conséquent et selon la charte graphique on peut y loger 4 à 5 paragraphes sans que l’utilisateur n’ait à scroller. Pour le mobile, l’espace étant nettement plus restreint, la plupart du temps les mobinautes ne liront que les titres ou les premières lignes de votre contenu. Il est donc préférable de commencer un article par quelques phrases d’accroche qui captent l’attention des lecteurs et de placer le contenu le plus important en début d’article.
 

  1. Facilitez la lecture en écrivant des paragraphes courts et en évitant les clics :

Les lecteurs ont tendance à se perdre dans les longs paragraphes. Généralement, un paragraphe décrit une idée, un point particulier. Si cette idée est trop développée alors le lecteur risque de s’impatienter et quitter la page.

Il faut également éviter aux internautes d’avoir à cliquer ou à trop scroller. D’où l’effort de concision et d’efficacité pour réduire au maximum le nombre de pages sur lesquelles cliquer pour lire l’intégralité du contenu. Faites tenir le contenu sur une seule page.

Rationalisez le recours aux images pour le contenu mobile

Sur le mobile, les images cumulent deux désavantages : elles concentrent l’attention par rapport au texte et elles occupent un espace précieux sur un petit écran. Pour que l’utilisateur lise le contenu texte, il est préférable d’insérer moins d’images dans vos pages.
En bref, si une image n’a pas d’utilité pour étayer ou illustrer un texte alors ne l’utilisez pas pour le mobile.
Sur un plan plus pratique, pour les sites qui utilisent le dynamic-serving ou responsive design pour la version mobile de leur site, il est déconseillé de conserver l’intégralité des images de la version desktop de la page ;  n’affichez que celles qui sont réellement indispensables sur la version mobile.

 

Testez le contenu mobile pour de meilleures performances

L’utilisation d’outils de tests A/B permet de déterminer la version du contenu la plus performante en termes de conversions, de taux de clic, temps passé sur le site etc.
Mais on peut également faire appel à des personnes de son entourage et recueillir leurs retours sur l’utilisabilité et la lisibilité des contenus en utilisant leur propre mobile. Après tout, le contenu est destiné à des êtres humains donc autant le tester auprès d’utilisateurs finaux.

 

Conclusion

Le secret d’un contenu bien optimisé pour le mobile est donc d’écrire mieux.
Les mobinautes sont consommateurs d’articles et sont même susceptibles d’en lire davantage dans les années à venir.

L’éditorial a donc toute sa place au sein d’une stratégie de marketing mobile, au même titre que l’ergonomie pour garantir une UX optimale et une bonne visibilité dans les SERP mobiles.

4.333335
Note moyenne : 4.3 (3 votes)

Commentaires

Pas évident... les mobinautes sont de plus en plus nombreux mais semblent toujours réfractaires à l'idée de lire de véritables articles "d'investigation". L'idéal reste encore de proposer du contenu

ARTICLE très utile. merci !
Mais plutôt que "conseillé", ne vouliez-vous pas dire "déconseillé" ? ici : "Sur un plan plus pratique, pour les sites qui utilisent le dynamic-serving ou responsive design pour la version mobile de leur site, il est conseillé de conserver l’intégralité des images de la version desktop de la page ; n’affichez que celles qui sont réellement indispensables sur la version mobile."

Bonjour Matthieu,

Effectivement c'est corrigé ;)

Merci pour votre commentaire :)

Ajouter un commentaire