Comment le big data va révolutionner l’univers du SEO

Publié le 14 juin 2016

Vers la convergence du SEO et du Big Data ? 

Dans une société plus que jamais tournée vers l’information et face à des problématiques de stockage de données toujours plus massives, les technologies Big Data ouvrent un nouveau paradigme qui offre la promesse de nouvelles perspectives pour mieux appréhender et comprendre notre monde.

Les enjeux sont énormes car ces nouvelles capacités d’analyse et de visualisation des données laissent entrevoir une révolution dans des domaines aussi variés que les sciences, la médecine (épidémiologie, génétique), les problèmes environnementaux et climatiques, la gestion des risques (économiques, sociétaux, industriels).

Aujourd’hui, le Big Data  devient également incontournable dans le domaine du digital notamment grâce à la micro-segmentation du marché. L'analyse de la diversité des besoins et des attentes des différentes clientèles cible qui en découle permet de tendre vers une relation ultra-personnalisée en one-to-one.

Le Big Data permet alors de construire une relation différente avec le consommateur, plus ciblée en lui proposant les produits qui susciteront son intérêt au moment où il en a besoin.

Pour ce qui est du  référencement naturel, le Big Data est également un outil extrêmement puissant qui est en train de révolutionner la manière dont vous pourrez appréhender vos problématiques sémantiques et éditoriales ainsi que la connaissance de votre environnement concurrentiel.

 

Comprendre la typologie, la nature et le volume des données à exploiter

Le Big Data peut s’appliquer et enrichir le SEO notamment dans le cadre de l’audit sémantique. L’unité structurelle sera alors le mot clé et comme une approche SEO standard, c’est celle-ci qui va orienter les optimisations éditoriales et la rédaction de contenu.

L’approche Big Data appliquée à la recherche de mots clés va permettre d’aller beaucoup plus loin qu’une recherche de mots clés classique qui va souvent se limiter à quelques dizaines ou centaine de mots clés.

Imaginez un instant que vous puissiez avoir accès à une vision exhaustive de l’ensemble des mots clés composants votre secteur d’activité et que vous puissiez en tirer directement des enseignements simples, utiles et stratégiques pour prendre l’avantage sur vos concurrents ?

Ici, la base de données dans laquelle nous allons puiser nos informations n’est ni plus ni moins qu’une des plus grandes bases de données publiquement accessible : internet.

Et l’index que nous allons utiliser pour extraire ces données est tout simplement celui de Google !

Il y a deux avantages à utiliser l’index de Google :

  • Le plus évident est que l’infrastructure nécessaire pour indexer tous les contenus d’internet est énorme. Les moyens à mettre en œuvre sont si colossaux, que cela rendrait notre approche Big Data impossible à mettre en œuvre si nous devions nous passer de Google.
  • Le deuxième avantage est que les informations que nous allons extraire passent par le prisme de l’algorithme de Google ;  ceci nous permet ainsi d’accéder indirectement aux critères de pertinence du moteur de recherche. Cette donnée est certes subjective mais dans une optique de visibilité cette subjectivité est plus que bienvenue !

Voici un exemple très concret d’exploitation des données de Google dans une optique Big Data :

  1. Définition des requêtes amorces (les mots clés SEO primaires), qui vont servir à initialiser l’outil Big Data.
  2. L’outil Big Data analyse les 3 premières pages de Google sur chacune des requêtes amorces et liste les pages de contenus qui se positionnent sur ces requêtes.
  3. L’outil extrait les mots clés pertinents de ces contenus grâce à une analyse lexicale et grammaticale.
  4. L’outil analyse de nouveau les 3 premières pages de Google sur chacune des nouvelles requêtes découvertes
  5. L’outil extrait les mots clés de ces contenus …. 

L’outil va alors être capable, au fil de son analyse, d’établir un corpus sémantique complet et de classer les mots clés en cluster thématiques afin d’établir des relations entre chaque mot clé.

On rentre alors dans des considérations algorithmiques plus complexes qu’il ne serait pas facile de détailler ici. Pour les plus curieux et les plus avertis, on parle notamment du Cosinus de Salton, de la formule TF-IDF ainsi que de l’analyse syntaxique profonde. Au-delà des mots clés, l’outil est également capable d’associer à chaque cluster sémantique les sites les mieux positionnés pour former une cartographie complète de votre univers sémantique et concurrentiel.

Outil Big Data SEO

Source : Synomia

Dans une approche Big Data, ces clusters seront bien entendu enrichis grâce à d’autres bases et API :

  • Le volume de recherches mensuel de chaque mot clé
  • La liste de backlinks associée à chaque domaine répertorié
  • Les données Google Trends
  • Les données Analytics et Adwords et l’usage de BigQuery si possible pour une plus grande finesse dans l’analyse.
  • La Google Search console
  • Whois et IP
  • Les bases de données client, données CRM

 

Identifier de nouveaux territoires sémantiques et les opportunités de croissance en SEO … et SEA

Concrètement les données ainsi exploitées vont vous permettre de découvrir de nouvelles opportunités de mots clés jusque-là insoupçonnées et enrichir votre corpus sémantique, détecter les signaux faibles et les nouvelles tendances de progression.

Comme chaque mot clé est corrélé aux sites qui se positionnent sur celui-ci, vous  serez alors capable  de trouver les mots clés sur lesquels aucun de nos concurrents ne s’est encore positionné  ce qui vous permettra d’avoir toujours un coup d’avance sur ceux-ci.

Vous pourrez également visualiser vos marges de progression sur chaque cluster de mots clés et ainsi  prioriser vos actions en analysant les ratios de croissance potentielle VS difficulté de positionnement soit gain / effort.

Au-delà du SEO, les données vont vous permettre de doper votre calendrier éditorial avec de nouvelles idées de thématiques et articles à traiter : en effet, alors qu’une analyse mot clé traditionnelle se concentre sur les grandes requêtes, l’approche Big Data permet de travailler beaucoup plus en profondeur sur les requêtes de longue traine.

 

Mieux connaitre vos concurrents réels sur vos mots clés cœurs de cible

Vos concurrents ne sont pas forcément ceux que vous avez identifiés !

En visualisant l’ensemble des sites qui se positionnent sur vos clusters thématiques vous découvrirez rapidement que les sites qui se positionnent dans les tops mots clés ne correspondent pas forcement aux concurrents habituellement identifiés.

La cartographie classifie les sites selon leur nature (site e-commerce, site d’informations, blog…) ce qui vous permettra d’avoir une vision très claire de l’environnement concurrentiel.

Découvrez sur quoi vos concurrents se positionnent et pas vous : quels sont leurs axes différenciants ? Quelles sont les territoires sémantiques qu’ils ont colonisés et sur lesquels vous n’êtes pas encore ?

Détectez très tôt les nouveaux arrivants sur le marché pour anticiper une riposte,  contrer leur progression avant qu’ils ne prennent trop d’avance.

 

Découvrir de nouveaux partenaires et influenceurs, ne négligez pas les signaux sociaux

Cartographiez les influenceurs référents sur vos thématiques !

Au-delà des concurrents, vous pourrez également détecter les ambassadeurs de votre marque et les leaders d’opinion sur votre domaine d’activité afin de créer des partenariats qui amplifieront la résonnance de vos contenus. Cela permettra aussi d’initier des actions de linkbaiting pour générer un netlinking de qualité, durable et en adéquation avec les règles de Google.

Vous pouvez également monitorer en temps réel les flux sociaux pour enrichir vos données et donc votre stratégie en permanence et élargir les sources de contenu pour vos analyses sémantiques : les contenus les plus partagés ne sont pas forcément encore bien positionnés par Google.

 

Mieux cibler vos clients grâce au Big Data

Enfin, la micro segmentation va vous permettre d’ajuster l’offre de votre entreprise aux attentes et besoins de vos clients en temps réel.

Identifiez le  comportement de chaque utilisateur, explicitez sa relation à l’entreprise,  ses interactions et habitudes de navigation pour lui proposer des produits et des services sur mesure.

Vous êtes un utilisateur de Google Analytics premium ? Utilisez la puissance de l’api Big Query fournie par Google pour descendre directement au niveau des données brutes de Google Analytics. Travaillez au niveau de visiteur (user ID Google), de la visite ou du hit pour reconstituer les parcours utilisateurs bien plus finement que via l’interface Google Analytics de base.

 

Vous l’aurez compris, le Big Data est aujourd’hui bien plus qu’une opportunité pour une entreprise qui souhaite développer son positionnement et ses ventes sur des secteurs qui sont bien souvent  toujours plus concurrentiels en SEO. Quand les approches SEO classiques ne suffisent plus,  il faut aller au-delà et travailler sur des volumes de données bien plus vaste, qu’il serait impossible de traiter manuellement. Les technologies liées au Big Data sont là pour prendre le relai, et bien que les modalités de leur mise en place soient bien plus complexes, c’est ce qui vous permettra de faire la différence sur le long terme.

Le métier de SEO évolue, et le nouveau paradigme du Big Data engendre une course aux armements, dont les munitions seraient des algorithmes et des capacités de calculs.

Etes-vous prêt à franchir le pas ?

 

 

Emmanuel
Directeur Conseil
4.2
Note moyenne : 4.2 (5 votes)

Ajouter un commentaire